Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

Les parcours de professionnalisation

Les évolutions des politiques publiques du ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt (MAAF) dans une période où l'état se réforme, amènent de plus en plus à un changement fort des missions des agents.

Les parcours de professionnalisation sont destinés à apporter une une réponse appropriée et individualisée à la situation d'agents concernés par une évolution importante de leurs missions, nécessitant une acquisition significative de nouvelles compétences.

Ils s'adressent à tous les agents du ministère quel que soit leur secteur d'activités (administration centrale, services déconcentrés, enseignement agricole). Ils ne s'appliquent pas lorsque l'acquisition de nouvelles compétences est assurée par des dispositifs collectifs d'adaptation à l'emploi mis en place par le niveau national.

La note de service SF/SRH/SDDPRS/2016-211 du 10/03/2016 expose les nouvelles dispositions simplifiées de mise en oeuvre du parcours de professionnalisation. [Télécharger la note de service]

Acteurs impliqués

Un parcours de professionnalisation nécessite l'intervention coordonnée de plusieurs acteurs :

  • L'agent, bénéficiaire et acteur du parcours,
  • Le responsable hiérarchique de l'agent, sur son poste d'accueil,
  • Les acteurs de proximité : responsable RH et responsable local formation (RLF),
  • Le délégué régional à la formation continue de la D(R)AAF (DRFC),
  • L'ingénieur ou inspecteur général chargé d'appui aux personnes et aux structures (IGAPS), et l'inspection de l'enseignement agricole dans certains cas.

 Les différentes étapes

  • Entretien de prise de poste entre l'agent et le hiérarchique de la structure d'accueil, avec l'appui de l'IGAPS : identification des compétences à acquérir (grille en annexe 1 de la note de service) et décision d'engager ou non un parcours de professionnalisation.
  • Elaboration du parcours de professionnalisation : compétences à acquérir, modalités d'accompagnement retenues (formation, tutorat...) et calendrier (modèle en annexe 2). Elaboré par le responsable RH/RLF avec l'appui du DRFC, il est signé par l'agent et son chef de service.
  • Mise en oeuvre du parcours de professionnalisation par le RLF avec l'appui du DRFC,  puis évaluation conduisant à la clôture ou à un éventuel complément.

Le financement

Le financement des parcours de professionnalisation est à la charge de la structure d'affectation, selon les modalités de financement habituelle de la formation continue.